écrasement


écrasement

écrasement [ ekrazmɑ̃ ] n. m.
• 1611; de écraser
1Action d'écraser, fait d'être écrasé. « La machine glissait... Rien au monde ne pouvait plus empêcher l'écrasement » (Zola). L'écrasement de la jambe a nécessité l'amputation.
2Destruction complète (des forces d'un adversaire). anéantissement. Écrasement d'une révolte, d'une insurrection. L'écrasement de la Commune de Paris en 1871. « Il ne restait plus qu'à achever ce recul par un écrasement » (Hugo).

écrasement nom masculin Action d'écraser, de broyer quelque chose : L'écrasement des graines de blé sous la meule. État d'une partie du corps qu'un objet ou un choc a écrasée. Action d'écraser, d'anéantir ; fait d'être écrasé : L'écrasement de la rébellion. Action de resserrer, de réduire fortement les écarts, les différences : Écrasement des salaires. Essai consistant à écraser une éprouvette, soit sous un effort croissant lentement et d'une manière continue, soit sous un choc violent. ● écrasement (expressions) nom masculin Sentiment d'écrasement, sentiment ressenti devant quelque chose de très grand, de très volumineux, ou devant quelqu'un qui vous domine intellectuellement, psychologiquement. Syndrome d'écrasement, synonyme de syndrome de Bywater. ● écrasement (synonymes) nom masculin Action d'écraser, d'anéantir ; fait d'être écrasé
Synonymes :
- anéantissement

écrasement
n. m. Action d'écraser; résultat de cette action.
|| Fig. Anéantissement. L'écrasement des armées ennemies.

⇒ÉCRASEMENT, subst. masc.
A.— Domaine concr.
1. Action d'écraser, de s'écraser.
a) Usuel. On entendait un bruit d'écrasement, celui que ferait une locomotive en broyant une rangée de barriques (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1932, p. 260). La façon dont il appuyait sur certaines voyelles (...) rappelait l'écrasement de l'archet sur les cordes basses d'un violoncelle (MARTIN DU G., Thib., Épil., 1940, p. 763).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Écrasade, subst. fém. Synon. de écrasement. Le païen le saisit alors par la ceinture, le souleva au-dessus de sa tête et le lança à terre, à l'écrasade [= pour provoquer son écrasement] — coup défendu! (LA VARENDE, Esculape, 1949, p. 36). N'est attesté par aucun dict. gén. b) La forme région. écrase, subst. fém. Grande quantité. « Il y en a une écrase » (...) Ce mot équivaut à cette locution populaire, employée aujourd'hui, « à tout casser, à bois rompre » (COULABIN, Dict. loc. pop. Rennes, 1891).
b) Emplois spéc.
CHIR. Procédé opératoire qui permet de sectionner les tissus vivants sans effusion de sang et en réduisant l'étendue des surfaces traumatiques (d'apr. LITTRÉ-ROBIN 1865). On sait la valeur de l'écrasement musculaire dans la pathogénie de la gangrène gazeuse chirurgicale (Veillon ds Nouv. Traité Méd., fasc. 1, 1926, p. 369).
Écrasement linéaire. Méthode d'amputation nécessitant l'utilisation d'une chaîne progressivement serrée pour sectionner les tissus.
PHONÉT. Disparition involontaire d'une ou de plusieurs syllabes dans un mot ou une locution du langage fam. Ex. : m'sieu (monsieur), ptêt (peut-être), spa (n'est-ce pas) (d'apr. ROB. et QUILLET 1965).
PHYS. Résistance à l'écrasement. ,,Résistance maximum que présentent les matériaux à des efforts qui tendent à les rompre par un effort de compression`` (CHABAT 1881). Dès que la charge d'écrasement [d'une pierre] atteint le tiers environ de la charge de rupture, des fissures commencent à se produire (J. CAHEN, BRUET, Carrières, 1926, p. 54).
c) Entassement de personnes. Et il [Rougon] se rappela alors cette après-midi de juin (...) les quais emplis d'un écrasement de foule (ZOLA, E. Rougon, 1876, p. 215). Et son imagination toujours bouillante lui représente la scène, l'horrible étouffement corps à corps, ces écrasements de la place Louis XV (A. DAUDET, Rois, 1879, p. 238).
2. État de ce qui est écrasé. On ne prêterait plus attention maintenant au léger écrasement de sa figure (COLETTE, Cl. école, 1900, p. 168) :
1. Tout au plus, à examiner de près les caractères du billet, adressé à un fournisseur, aurait-on remarqué la nervosité de la plume à l'écrasement des pleins et à la brusquerie des fins de mots.
BOURGET, La Geôle, 1923, p. 180.
B.— Au fig.
1. Action de défaire, de mettre en déroute un adversaire. Plus notre attitude sera rigoureuse, plus l'écrasement de toute résistance de la population sera rapide (MALRAUX, Espoir, 1937, p. 749). Le jeune P..., à l'O. W. I., me parlait tout à l'heure de Berlin où il se trouvait en 1939, au moment de l'écrasement de la Pologne (GREEN, Journal, 1943, p. 47) :
2. Il reste « en l'air » [le communisme], privé de support par suite de l'écrasement des tentatives faites par le bolchevisme pour propager directement la révolution de Russie en Europe.
BLOCH, Destin du Siècle, 1931, p. 22.
Rem. On rencontre ds la docum. le synon. écrasage, subst. masc. (attesté seulement dans le sens concr. de « action de broyer, d'écraser des graines, des fruits » ds qq. dict. gén.). Pensez : par l'écrasage de la Serbie, il deviendrait le Bismarck de l'Œsterreich (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 93).
Tir d'écrasement. L'ennemi fait une certaine dépense de munitions. Mais, (...) dans l'état actuel de la technique, ce n'est pas un véritable tir d'écrasement (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1938, p. 25).
2. Attitude qui consiste à rabaisser quelqu'un, à humilier. Je ne puis voir du courage dans l'écrasement d'un être qui ne peut se défendre (GIDE, Journal, 1931, p. 1071).
3. Attitude par laquelle on subit le poids de quelque chose. Ils recourent tous deux aux effets physiques de la grandeur et de l'intensité, par quoi ils peuvent étonner les sens et l'esprit jusqu'à l'écrasement (VALÉRY, Variété III, 1936, p. 84). Et souvent ils se retournèrent avidement pour deviner l'écrasement d'un paysage encore tout couvert des voiles denses de la nuit (GRACQ, Argol, 1938, p. 146) :
3. À un premier degré, le plus habituel, le « mal de l'espace-temps » se manifeste par une impression d'écrasement et d'inutilité, en face des énormités cosmiques.
TEILHARD DE CHARDIN, Le Phénomène humain, 1955, p. 252.
4. Écrasement de la hiérarchie, de l'éventail des salaires. Réduction de l'écart entre les catégories inférieures et supérieures d'une échelle des rémunérations (d'apr. Lar. Lang. fr.).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. 1611 « action d'écraser » (COTGR.); 2. fig. a) av. 1719 écrasement de l'amour-propre ([Mme] de Maintenon ds BOISTE 1819; b) 1871 « abattement, anéantissement » (ZOLA, Fortune Rougon, p. 25); 3. 1857 chir. écrasement linéaire (Journ. de méd. et de chir. pratiques, XXVIII, 408 ds QUEM. Fichier). Dér. du rad. de écraser; suff. -ment1. Fréq. abs. littér. :323. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 9, b) 484; XXe s. : a) 1 046, b) 476. Bbg. ANDRÉ (P.). Le Vocab. du violoniste. Vie Lang. 1972, p. 685. — BRUNEAU (C.). N. créés au moy. du suff. -ment. In :[Mél. Orr (J.)]. Manchester, 1953, p. 27. — QUEM. Fichier. — Termes techn. fr. Paris, 1972, p. 30, 36; p. 38 (s.v. écrasage).

écrasement [ekʀɑzmɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1611; de écraser.
1 (1611). Action d'écraser; fait d'être écrasé. || La secousse de l'écrasement (→ Choc, cit. 3). || L'écrasement du raisin dans la cuve. || Écrasement de l'archet (cit. 5) sur les cordes. || Résistance des matériaux à l'écrasement. || Écrasement d'un membre à la lutte. || Écrasement accidentel d'un organe, d'un membre ( Attrition, broiement). || Syndrome de choc dû à un écrasement (syndrome d'écrasement, ou syndrome de Bywater). || L'écrasement de la jambe a nécessité l'amputation. || Force, puissance d'écrasement.
1 Qui ne sait que la vue de chats, de rats, l'écrasement d'un charbon, etc., emportent la raison hors des gonds ?
Pascal, Pensées, II, 82.
1.1 Vers le soir, le brick fut tout à fait engagé dans ces écueils mouvants, dont la force d'écrasement est irrésistible.
J. Verne, Un hivernage dans les glaces, p. 240.
Par métonymie. Bruit produit par un écrasement.
2 Les voitures arrivaient toujours; les cris des charretiers, les coups de fouet, les écrasements du pavé sous le fer des roues et le sabot des bêtes, grandissaient (…)
Zola, le Ventre de Paris, t. I, p. 21-22.
(1857). Spécialt, chir. || Écrasement linéaire : méthode d'amputation « consistant à sectionner les tissus avec une chaîne progressivement serrée » (Garnier).
Par anal. (en parlant de personnes). Entassement. || L'écrasement de la foule dans le métro.
2 Fig. Le fait d'écraser (2.); son résultat. || L'écrasement d'un directeur par les responsabilités. || Une impression d'écrasement, d'oppression.
3 (1871). Fig. Destruction complète (des forces d'un adversaire). Anéantissement, destruction. || L'écrasement des forces ennemies (→ Belliqueux, cit. 2; classe, cit. 6). || L'écrasement complet de la résistance ennemie. || Écrasement d'une révolte, d'une insurrection. || Ce n'est pas une défaite, c'est un écrasement !
3 Les guerres de l'Ancien Régime n'avaient pas été ces luttes inexpiables qui, jetant les nations entières les unes contre les autres, disloquent le monde et qui ne se peuvent terminer que par l'écrasement du vaincu.
Louis Madelin, Talleyrand, V, XL, p. 447.
4 Les mouvements révolutionnaires d'Allemagne, d'Italie et de France ont marqué le point le plus haut de l'espoir révolutionnaire. Mais l'écrasement de ces révolutions et le renforcement consécutif des régimes capitalistes ont fait de la guerre la réalité de la révolution.
Camus, l'Homme révolté, p. 289.
4 Fig. Le fait de comprimer, de modifier en réduisant les écarts, les intermédiaires. || L'écrasement de la hiérarchie. || Écrasement de l'échelle, de l'éventail des salaires : réduction de l'écart entre les salaires les plus bas et les salaires les plus élevés.
Phonét. Réduction (d'un mot, d'un groupe de mots). Contraction, élision.
5 Les faits d'écrasement sont tout à fait communs dans le parler familier : ptêt (peut-être), spa (n'est-ce pas).
F. Brunot et Ch. Bruneau, Précis de grammaire historique, p. 45.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ecrasement — Écrasement Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Écrasement physique. Lorsqu un objet vient exercer une pression sur l objet ecrasé jusqu à le déformer ; Écrasement d un pays, ou d un… …   Wikipédia en Français

  • 'Ecrasement — [ E] crase ment , n. [F.] (Surg.) The operation performed with an [ e]craseur. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Écrasement — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Écrasement physique, lorsqu un objet vient exercer une pression sur l objet écrasé jusqu à le déformer ; Écrasement d un pays, ou d un individu. Le… …   Wikipédia en Français

  • écrasement — (é kra ze man) s. m. Action d écraser ; état de ce qui est écrasé au propre. •   L écrasement d un charbon emporte la raison hors des gonds, PASC. Pensées, Imag. 1.    Fig. L écrasement de l amour propre.    Terme de chirurgie. Écrasement… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉCRASEMENT — n. m. Action d’écraser ou le Fait d’être écrasé. En termes de Lutte, écrasement de la tête, Action d’écraser la nuque de l’adversaire en y appliquant l’avant bras, ce qui est interdit …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • écrasement — ● n. m. ►FLUXDON Le fait d écraser des données …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Ecrasement — Det at knuse, tilintetgøre …   Danske encyklopædi

  • Ecrasement d'avion a New York le 11 octobre 2006 — Écrasement d avion à New York le 11 octobre 2006 Le bâtiment contre lequel l avion s est écrasé, après l extinction de l incendie …   Wikipédia en Français

  • Écrasement d'avion à new york le 11 octobre 2006 — Le bâtiment contre lequel l avion s est écrasé, après l extinction de l incendie …   Wikipédia en Français

  • Ecrasement d'avion a Tampa le 5 janvier 2002 — Écrasement d un avion à Tampa (Floride) le 5 janvier 2002 Le 5 janvier 2002, un adolescent de 15 ans, Charles J. Bishop, inspiré par les attentats du 11 septembre 2001, vole un appareil Cessna 172 et s écrase délibérément sur la tour de la Bank… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.